Vendredi 04 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Le phare

Ventilation pour évacuer les vapeurs des peintures… drelin, drelin, y a quelqu’un ? dites-donc, vous allez nous empoisonner avec vos bombes couleurs, déjà quatre jours que vous badigeonnez vos murs, des rouges, des bleus, des verts ! Sans vouloir vous vexer, c’est pas très beau… breloques et compagnie, vous décorez, de quoi vous dégoûter de l’art ! Mille fois, je préfère les tableaux du magasin d’à côté ! Vous voulez devenir le nouveau Mondrian ? En vain, je vous le dis de suite !

Jeudi 03 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Bouche enflammée

Geler comme un lac est mon cœur… disette sentimentale… trois petits tours et puis s’en vont… des jours de désert… sans oasis en vue… bredouille est la traversée… de semaines en mois, mille heures écoulées… Vincennes et ses courses de chevaux… assoiffés…

Mercredi 02 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Les touffus

Mer creuse, mer pleine, digue pour te contenir. De récifs en bancs de sable, des embruns viennent s’échouer telles des cendres dans le vent. De passage en Bretagne, de pas en pas, mille grains sous les pieds. Détacher son regard du panorama. En vain.

Mardi 1er décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
La danse

Mariés ou pendus… dicton à la con. Ou pas. Leur premier baiser avait été une morsure. Dès la nuit de noces, sang et pleurs avaient coulés et vandalisés les cœurs. Bretelles, ils se remontaient l’un et l’autre, sans demi-mesure, ils se secouaient tel un milkshake. Vint le divorce avant que ça ne tourne au vinaigre…

Lundi 30 novembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Lumière

Lingots tombés du ciel, et chus sur les divots, même reçus sur la tête, j’en serais fort aise ! Trente mille euros, je prends, nonobstant les bosses… vendre mes guenilles, que dis-je, donner mes guenilles, breloques et autres puis devenir campagnarde. Mille fois, je dis oui. Et pourquoi pas à Vintimille ?

Samedi 28 novembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Pochoirs

Salut, me diras-tu enfin ce qu’il y a ? Vingt fois, j’ai essayé de te joindre, huit fois tu m’as raccroché au nez ! Noces barbares nous deux, vent glacial, brrr ! Demain, mille kilomètres entre nous je mettrais, tu pourras essayer de crier mais en vain, je serais partie !

Vendredi 27 novembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Escadron

Vent frais, vent du matin… Dreux affiche quatre degrés… disons qu’il fait frisquet. Une vingtaine de voyageurs sont arrivés de Sète en camping-car. Noble liberté que la leur. Vendanges l’automne, breloques à vendre le reste du temps. De ville en ville, mille rencontres, vins partagés.

Jeudi 26 novembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Dans la tourmente

De jeunes diseuses d’aventures vinrent nous prédire l’avenir : ‘si ce que nous voyons arrive, no futur…’. Un vent glacial parcourt nos échines et c’est en bredouillant qu’on cherche à en savoir plus. Mais en vain, devant notre peur, elles rient de mille éclats, dans les vapeurs du vin.

Mercredi 25 novembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Traits

Mercerie remplie de toutes sortes de boutons, de tissus de cremona, velours, tergal, nylon, coton, etc. Le dimanche, jour de marché, vingt camelots déversent leur étalage de fruits et légumes, cinq seulement pour la confection en couture. Noël arrive et avec lui, les ventes du tout prêt, tout fait. Breloques créées valent tellement en amour de donner et recevoir. De mes mains ‘mille-pattes‘, vinrent ces cadeaux.