Le bal des débris

Thierry Jonquet

Livre le bal des débris

Très, très agréable lecture. C’est drôle, caustique. Beaucoup d’humour, de tendresse. Permet de s’interroger aussi sur divers thèmes, par exemple, la vieillesse, la condition économique, la précarité, l’égo. Et des rebondissements jusqu’au bout, avec une chute qu’on ne peut deviner.
Je le recommande pour passer un très beau moment !

Honoré et moi

Titiou Lecoq

Livre Honoré et moi

Tout d’abord, je dois dire que je ne connaissais pas du tout Balzac et ses livres, hormis ‘peau de chagrin’ que j’ai lu plusieurs fois et qui me fascine un peu.
J’ai été captivée par l’écriture mais avant cela, il me faut parler de la couverture qui mérite plus d’un qualificatif : ses couleurs forment un mariage, pêchu, criard, stimulant, euphorisant même. le médaillon De Balzac, auréolé d’une couleur spirituelle et qui tient sur son cœur ‘l’écharpe’ de la miss ou de l’élu. La banderole en zigzag qui serpente en déroulant le nom de l’auteur, le nom de l’écrivain et le ‘et moi’, tout en glissade. Avec le prénom de l’écrivain vedette qui entoure son portrait. Et le relief, version 3D, du nom de l’auteur et du prénom de l’écrivain, qui donnent envie de caresser. Sans oublier le sous-titre qui laisse entrevoir l’humour de Titiou et nous promet déjà un bon moment.
L’écriture est drôle : les goûts de chiotte de ses parents, il connaît un gadin, un visage flou comme un bol de fromage blanc, il culbute la vieille, etc.
Puis la façon de Titiou de nous interpeller : ‘mais attention, suivez-bien l’affaire…’ p.62 (il y a d’autres passages avec le même procédé mais j’ai oublié de les noter).
J’ai appris plusieurs choses : des contemporains De Balzac, des évènements de l’Histoire, du vocabulaire, des anecdotes comme celle des lettres de deuil bordées de noir).
Et puis ça me plaît de savoir, que, comme moi, Balzac aimait les malachites.
Et son écriture, façon ‘traitement de textes’ : il faisait un premier jet qu’il faisait imprimer sur papier aux grandes marges entourant le texte centré puis annotait cette version qui repartait à l’imprimerie et refaisait encore des mises à jour qui étaient à nouveau imprimées, etc. ce, jusqu’à une dizaine de fois si besoin !
Bref, bref, ce libre m’a vraiment séduit et m’a donné l’envie de lire d’autres biographies en doutant toutefois de la ‘funitude’ d’autres auteurs et de lire aussi des romans De Balzac.
Je pense qu’un tel livre peut donner le goût et l’intérêt des grands auteurs, aux collégiens et aux lycéens.
Je finis sur cette phrase de Titiou : ‘Il n’a sans doute pas été très heureux mais il a choisi d’être libre’.

Munkey diaries

Jane Birkin

Livre Munkey diaries

J’ai lu ce livre parce que j’ai toujours (depuis l’âge de 9 ans je crois) été fascinée par Serge Gainsbourg et le couple qu’il formait avec Jane et c’est surtout, donc, par curiosité. J’aurais, d’ailleurs, adoré les connaître, faire partie de leur vie.
Il y a de beaux passages, poétiques, drôles, poignants. Je ne pensais pas que Jane était torturée à ce point dans sa tête et qu’elle avait si peu de considération pour elle.
Puis la façon dont elle aime Serge est superbe, en la lisant, je pense sincèrement que c’est le grand amour de sa vie.
Je lirai son second livre lorsqu’il sera sorti en poche car elle parlera de sa fille aînée, Kate, décédée. J’étais allée à son enterrement, je suis restée à l’extérieur, bien entendu, je ne fais pas partie de leurs proches.
Je suis nostalgique de cette époque où Serge était vivant.

La nuit avec ma femme

Samuel Benchetrit

La nuit avec ma femme

J’ai lu ce livre à voix haute, seule, chez moi. J’ai souvent pleuré, la voix brisée… c’est un petit bijou qui n’aurait jamais dû exister. J’ai parfois souri et même ri.
Il y a des moments où je n’en revenais pas de lire de si belles phrases.
Ce livre est très poétique. Poignant. Et si doux.
Je suis heureuse d’avoir lu ce bel hommage même si, je le répète, cela aurait été mieux qu’il n’ait jamais eu besoin d’écrire un tel livre…

Le gardien des tempêtes

Catherine Doyle

Livre Le gardien des tempêtes

C’est un livre captivant que j’ai dévoré !
Tout le long, il se passe toujours une action forte. On est avec les personnages et on apprend en même temps qu’eux ce qui va arriver, on vit avec eux les événements.
On tombe littéralement dans la lecture.
Puis il y a beaucoup de métaphores très poétiques.
Une fin n’est pas imposée, plusieurs suppositions possibles, du moins à mon sens.
J’aime aussi les bougies qui ornent chaque début de chapitres et se consument au fur et à mesure, joli clin d’œil.
Par conséquent, une très jolie découverte que ce gardien des tempêtes !

Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen

Arto Paasilinna

Le livre du bestial serviteur du pasteur Huuskonen

Un énorme voyage dans les pays du Grand Nord grâce à un pasteur et son ours.
Des péripéties tout le long, des personnages attachants, des descriptions de paysages grandioses, des blagues, du rire, de l’émotion et une foule de vocabulaire (en tout cas pour moi) appris, du moins rencontré.
Étonnant, original, amusant et éducatif.

L’étrange histoire de Peter Schlemihl

Adelbert von Chamisso

Livre l'étrange histoire de Peter Schlemihl

Quelle étrange histoire effectivement ! Elle m’a fait voyager, m’a transporté loin de mon quotidien qui me paraît alors encore plus douillet…
Troublant rapport entretenu tout le long du livre entre l’auteur et le personnage auquel ce dernier s’adresse : dédoublement de personnalité ? Jeu ?
C’est un livre qui gardera une empreinte sur moi.

Girl

David Thomas

Livre Girl

Un livre qui m’a fait tourner les pages pendant une heure, deux heures sans voir le temps passer, surtout dans la première moitié.
Bon, y a pas mal de séquences genre feuilleton hollywoodien (jeune, belle, riche) mais il y a aussi des passages très drôles, de l’humour et aussi de l’émotion.
J’ai passé de bons moments avec Girl.

Respire !

Maud Ankaoua

Le livre Respire !

C’est un véritable mode d’emploi pour décrypter le chemin du bonheur, de la paix, pour reconsidérer sa vie sous un angle prometteur et plus éclairé.
Il y a plusieurs parcours de vie qui s’imbriquent parfaitement dans l’acheminement de l’évolution de chacun, en conscience. Je suis allée de découverte en surprise. Je me suis posée des questions, j’ai eu quelques réponses, j’ai percuté sur des événements.
J’ai eu diverses réactions durant la lecture : le rire, les pleurs, la surprise, la joie, la tristesse, l’étonnement, le doute, la révélation.
Chaque citation qui ouvre les chapitres est une pépite.
Il y a des phrases qui sont des petits bijoux.
Franchement, je le recommande vivement !

La métamorphose

Franz Kafka

Le livre la métamorphose

J’avais lu ce livre il y a quelques années et je pense que je n’avais pas apprécié à sa juste hauteur ce récit. J’étais passée complètement à côté.
Je garde une grande tristesse de cette histoire, de cette malchance qui s’est abattue sur Gregor. En changeant d’apparence et quelle apparence… il s’est aperçu que son existence n’avait servi qu’à faire vivre sa famille, du moins c’est ce que j’en retire.
Jusqu’au bout, j’ai espéré une autre fin, un retournement de situation en sa faveur. Qui n’est pas venu…
Ceci dit, je suis contente de l’avoir lu à nouveau et en conscience cette fois-ci.