Jeudi 25 mars 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Lâcher céleste

Geneviève et ses amies jouaient à la poupée dans le jardin. Tout avait été déballé par les petites : landau, poussette, dinette, table à langer, etc. En vain, sa mère les appelait pour venir goûter mais elles piaillaient tant que sa voix ne parvenait pas jusqu’à leurs oreilles, leurs cinq sens accaparés par leur jeu. La grosse voix de Martial, le père, réussit à rassembler la troupe près du buffet. Adieu la mise en scène pour la mise en bouche. De quoi assouvir chacune. La table regorgeait de mille gourmandises. Une vingtaine de minutes suffirent pour engloutir le tout. Le ventre repu et bien plus, les fillettes reprirent leur rôle de maman mais un éclair stoppa la séance, direction le salon.

Mercredi 24 mars 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Présage céleste

Mercenaires avec de grands airs, crevards et rien dans le cigare, dictateurs côté cœur, vindictes en buvant du thé et dégustant un quatre-quartMartien parmi nous comme parmi les siens… De toutes ces guerres intestinales et cérébrales, en mille morceaux viscères et cervelles explosent… Flaques écarlates comme du gros vin qui tache… Et un carnage, encore !

Mardi 23 mars 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Cratères célestes

Marc de café pour lire dans les pensées… dicton de bon ton en vain tourne rond… Trois petits tours et puis s’en vont. Les mots et les maux font bon ménage et partent en poussière… sur Mars ? Autant de devinettes que de palindromes en partance pour le dictionnaire, millésime des jeux de plein air. Quand vint la bonne définition et qu’un rébus fit un saut de puce !

Lundi 22 mars 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Lumière tamisée

L’un dit blanc, l’autre noir, l’un dit oui, l’autre non, l’un pour les deux et l’autre sans l’un… difficile de s’entendre ou facile d’être sourd, un peu comme dans le sketch « le 22 à Asnières »… Mars fait le printemps, un temps empreint de tempêtes mentales… pour l’un et l’autre. De quoi en perdre le nord ou le latin, ne plus être sûr que deux et deux font quatre ou que mille et mille fassent deux mille. Vin de la messe ou de la curée… Un monologue et un dialogue analogues…

Dimanche 21 mars 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Azur grisé

Divergence de points de vue, c’est souvent ainsi… Manque de courage ou hypocrisie… Chemins qui se séparent une fois, puis deux, puis dix, puis vingtEt un jour, le paysage refleurit, comme le printemps, au mois de mars… Afin de se rabibocher, les mots qui tapent en plein dans le mille ! Et vingt-et-un boutons de camélia.

Samedi 20 mars 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Salamandre céleste

Salamandre toute menue qui serait un porte-bonheur. De magnifiques couleurs qui chatouillent les yeux, en jaune et noir, orange ou bleue. De petite dimension, une vingtaine de centimètres. Aux alentours des mares et ruisseaux mais pas dedans, ce n’est pas un marsouin. De mille gouttelettes sa peau est car elle respire ainsi. Me vint cette idée en regardant une photo et un cliché.

Vendredi 19 mars 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Escalier céleste

Vente exceptionnelle, ce week-end, d’objets ayant appartenu au célèbre peintre, à Dreuil-lès-Amiens. Le château, divisé pour l’occasion en boutique d’un côté et en buvette de l’autre, dispensera les trésors personnels, des plus anciens aux plus récents et neufs de fraicheur. Considéré comme le plus martien de tous les terriens, un mille-pattes parmi les insectes, chacun va essayer d’acquérir un petit verre ébréché de vin, un bouton de redingote et un lacet de chaussure…

Jeudi 18 mars 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Apparition céleste

Jeunesse des traits diffus, dix-huit ans à peine. Marcens au soleil déclinant, le jeune homme dérive en imagination, de projets en découragement. Mille fois déjà, il a espéré et tenté des entreprises mais en vain. Et en ce jour de renouveau, une idée surgit, en un éclair…

Mercredi 17 mars 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Sermon céleste

Mer de couleurs où chaque vague se creuse en pastel… Après plusieurs va-et-vient au couteau, diverses couches apparaissent, plus ou moins marquées et disparates. Agrémentée de quelques touches de pinceau, cette toile prend forme et celle-ci appelle d’autres détails, une autre inspiration. Quand les yeux en ont marre de ce manque de lumière, le matériel est rangé pour de nouveaux mouvements ultérieurs. Mille interprétations surgissent d’une œuvre, c’est un gisement inépuisable… Vint le moment de reprendre place devant l’esquisse… Et un trait, une forme, encore…

Mardi 16 mars 2021

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
En tourmente

Marche pour la santé, physique et mentale… Elle permet également d’observer diverses scènes du quotidien. Comme une ascèse, elle mène plus loin… sur une autre planète, par exemple, MarsDe toutes les activités sportives, me semble-t-il, elle est l’une des plus complètes et accessible. Mille pas journellement est peu mais le petit devient grand au fur et à mesure. Avant d’avoir vingt ans, eh bien, nous n’en avons qu’un !