Lundi 28 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Turquoise

Lin ou coton, une toile de petite dimension fera l’affaire. Il n’est pas nécessaire d’avoir vingt-huit tubes de couleurs, les trois primaires suffiront. Des pinceaux de tailles différentes ou des couteaux. Sans trembler ni bredouiller, grâce à de petites touches, mille effets apparaissent. Vingt euros le premier essai pour s’encourager. Euh, vingt centimes d’euros plutôt…

Samedi 26 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Sépia céleste

Salut, messieurs dames, me direz-vous salut aussi ? Le vingt-six… papa Noël est reparti et parfois jamais arrivé. Des fêtes sans grande joie, avec de gros nuages froids, brr ! Demain, un autre jour comme on dit… Dans le mille, vint l’espoir !

Vendredi 25 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Noël

Vendez tout ! Euh, non, pas encore, c’est le premier jour des cadeaux… drelin, drelin, a fait le papa Noël… dis-moi, qu’as-tu eu ? Vingt-cinq délices… sans malices… breloques diverses, de merdouilles en mille morceaux… vins, venez nous saouler à la place du reste !

Jeudi 24 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Noir

Jeté de cotillons… que nenni, cette année, c’est dysenterie de masques…
Vins qui montent vite à la tête et restent sur l’estomac… quatre-quarts en guise de bûche… désespoir pour certains, semblant de réjouissances… bredouillements de joie fictive… depuis le temps que ça dure… mille sourires effacés… vins qui montent vite à la tête et restent sur l’estomac.

Mercredi 23 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Affrontement

Mercenaires aux idées creuses, disette de cœur, vingt trois escadrons au moins descendent sur le peuple, sans sourciller. brr, ça s’annonce mal… Devoir accompli, mille erreurs commises peut-être. Le vin coule à flots pour oublier.

Mardi 22 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel avec incrustation de la photo de Pierre Carlet, dit Marivaux.
Marivaux enciélé

Marivaux, divines comédies, vingt deux et même plus, des sentiments aussi. Né à Breteuil. Ah non, c’est à Paris. De son vrai nom, Pierre Carlet. Certainement, mille anecdotes à son sujet, que je ne connais pas.
Le préjugé vaincu est l’une de ces œuvres.

Lundi 21 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Fœtus

Lynchage psychique, dichotomie entre l’âme et le corps mais les vingt et un bleus se partagent les deux… des cendres pour l’un et l’autre, brr, un petit courant d’air passe… De mille façons, le beau et le moche s’accrochent à eux. Puis vint la fin.

Dimanche 20 décembre 2020

Photo que j'ai faite sur la beauté du ciel.
Ciel habité

Diplomatie, quand tu nous tiens ! Manquerait plus que la rigueur… Chemin faisant, vint la discipline. Des jours et des jours d’entraînement, sans faillir. Bretelles et ceinture bien sanglées. Comme un bon petit soldat, de belles prédispositions. Mille sabords, un bon verre de vin avant la bataille !